Les 3 dépendances au tabac

Les trois dépendance au tabac

L’addiction au tabac est un phénomène complexe. Prendre conscience des différents types de dépendances va vous aider à vous en défaire.

Afin de mieux vous préparer à votre sevrage tabagique et mettre toutes les chances de votre côté pour le réussir, je vous conseille de lire les autres articles du blog.

La dépendance au tabac est une véritable addiction tout comme celles liées :

  • aux drogues

  • aux médicaments

  • à l’alcool

  • à la nourriture

  • au café

  • au sucre

  • au chocolat

  • à la viande

  • aux jeux (vidéos, argent, hasard, etc.)

  • au travail

  • au sport

  • au sexe

  • aux écrans (TV, ordi, smartphones,…)

  • au shopping (achats compulsifs)

  • etc.

L’addiction au tabac se décompose en 3 dépendances :

1. Dépendance physique

C’est la dépendance provoquée par des agents chimiques :

  • la nicotine,

  • les additifs ajoutés dans la cigarette.

Le pouvoir addictif de la nicotine en lui-même est assez faible. Les additifs que les fabricants de cigarettes ajoutent au tabac vont se mélanger à la nicotine au cours de la combustion et vont donner naissance à un cocktail chimique infiniment plus addictif que la nicotine seule.

C’est la raison pour laquelle la dépendance physique a souvent une emprise très forte sur le fumeur à un tel point qu’elle peut complètement le rendre incapable d’arrêter.

Pour se débarrasser de la dépendance physique, je vous conseille de suivre ces deux étapes :

  1. Tout d’abord, vous devriez passer de vos cigarettes industrielles à des cigarettes industrielles sans additifs. Malheureusement les cigarettes industrielles qui sont soi-disant sans additifs ne sont pas totalement sans additifs et il va donc vous falloir faire l’étape suivante.

  2. Après vous être habitué(e) aux cigarettes industrielles sans additifs, vous devriez passer aux cigarettes roulées avec du tabac sans additifs avec du papier sans additifs et de préférence sans colle (le Job sans colle). Vous devriez ressentir de fortes sensations de manque au cours de cette étape. Alors allez-y progressivement. Les premiers jours ou semaines, après chaque cigarette fumée, vous allez avoir l’impression de ne rien avoir fumé ou vous aurez envie de fumer une de vos anciennes cigarettes industrielles bourrées d’additifs. Donc passer progressivement aux cigarettes roulées avec du tabac sans additifs. Quand vous achetez votre tabac veillez à bien prendre du tabac sans aucun additif, comme le Yuma, le Manitou ou le Fergreen.

2. Dépendance psychologique

Il s’agit souvent d’HABITUDES liées aux ÉMOTIONS et/ou à la notion de PLAISIR comme :

  • se relaxer/se sentir bien

  • réfléchir/se concentrer

  • faire diminuer la pression, le stress, l’anxiété

  • se donner du courage

  • se réconforter

  • couper la faim

  • etc.

Pour cette dépendance, la solution est de localiser vos habitudes et de les remplacer par une autre habitude, moins nocive.

3. Dépendance comportementale

Il s’agit d’HABITUDES liées à la GESTUELLE, à des LIEUX et/ou à des PERSONNES. Elles se font machinalement sans même qu’on s’en rende compte. En voici quelques exemples :

  • boire un café

  • boire un verre d’alcool

  • conduire

  • téléphoner

  • en sortant du boulot, du métro, du bus, de sa voiture, de chez soi,…

  • etc.

Pour cette dépendance, il va vous falloir élaborer des stratégies pour éviter les lieux, les personnes ou les situations pendant les premiers jours et les premières semaines de votre arrêt.