Jour 3 – (Mon défi) – Un outil génial pour ne pas craquer quand on arrête de fumer

Ce matin, me je réveille complètement naze. Encore une nuit d’insomnie. Réveillée depuis 2h20 du matin après 4h de sommeil. Impossible de me rendormir. Par contre, j’ai l’esprit un peu plus clair. Je me hâte donc pour écrire cet article et travailler sur mon blog Arrêter de fumer naturellement. J’ai aussi envie d’un grand verre de jus de légumes. Ce que je m’empresse de faire. J’ai arrêté de fumer depuis 48 heures, sans aucun substitut à la nicotine et je n’en suis pas peu fière !

Dans mon précédent article, je vous partageais un petit bilan de mes 24 premières heures sans tabac. Aujourd’hui, je vous dresse comme promis celui de mes 48 premières heures sans tabac et comment je tiens mon journal de défume.

Aujourd’hui, je me sens : complètement naze mais l’esprit un peu plus clair Sourire
J’ai arrêté de fumer depuis 3 jours
C’est 40 cigarettes que je ne fumerai jamais
Depuis le début de mon défi, j’ai économisé : 14€

Que s’est-il passé dans mon corps ces dernières 48h sans tabac ?

D’après le site Tabac Info Service, 48 heures après la dernière cigarette :

  • le goût et l’odorat s’améliorent.
  • les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

C’est effectivement ce que j’ai ressenti hier. Vers midi, je me suis rendue au maquis en face de chez moi afin de me régaler d’un riz sauce arachide (je rappelle, pour ceux qui viennent de débarquer, que j’habite au Burkina Faso !).  Arrivée là-bas, pouah !!! Une forte odeur d’alcool me prend au nez et à la gorge. Il faut dire que c’est aussi un endroit où l’on sert des alcools frelatés, de la bière,… mais je n’avais jamais été importunée par cette odeur jusqu’à présent. Ce désagrément ne pouvant rivaliser avec ma gourmandise, je m’installe quand même. Et là, alors que je suis en train de déguster tranquillement mon succulent plat, un monsieur allume une cigarette. Et re-pouah !!! Il se trouve à l’autre bout du maquis, pourtant, les effluves de fumée qui viennent à moi me soulèvent le cœur. C’est comme si, tout d’un coup, j’étais dotée d’un super odorat qui pouvait distinguer chaque produit chimique contenu dans une cigarette.

Alors, je confirme l’information ci-dessus : 48h après l’arrêt du tabac, l’odorat et le goût se remettent en route. Ou plutôt, retrouvent tout leur bon sens et leurs esprits, eux aussi !!! Rire

Que faire pour résister au tabac en toutes circonstances ?

Comme je vous l’ai déjà dit dans mon premier article, cela fait trois ans que j’essaie d’arrêter de fumer. Malheureusement, à la moindre contrariété, je craque. Bon, il faut dire aussi que j’ai eu de gros soucis ces deux dernières années. Mais est-ce que le fait d’avoir repris la cigarette a arrangé les choses ? Absolument pas !

Aussi, je me suis demandée : “Pourquoi replonges-tu comme ça dès que tu es confrontée à un problème ? N’y-a-t-il pas quelque chose qui pourrait t’empêcher de reprendre la cigarette ? Quelque chose que tu pourrais mettre en place pour t’aider ?” – Alors, j’ai fait travailler mon ciboulot. Et de toutes mes réflexions, j’ai retenu celle-ci : “Et si je tenais un journal ?” Et oui, un journal !!! Un journal de bord où je pourrais noter mon aventure au jour le jour. Et c’est ce que j’ai fait. Sourire

Comment débuter son journal de sevrage tabagique ?

Comme je m’étais fixée la date de mon anniversaire pour arrêter de fumer, je me suis dit : “En plus de ce beau cadeau, tu vas t’offrir un magnifique cahier qui te servira de journal. Fais-toi plaisir, ma chérie !” Etant créatrice selon l’inspir’ comme j’aime à me définir, j’ai confectionné moi-même ce beau carnet que j’ai recouvert d’un joli tissu africain.

Mon beau journal de sevrage tabagique - (c) Isabelle Desfleurs
Mon beau journal de sevrage tabagique – (c) Isabelle Desfleurs

En première page, j’y ai inscrit :

  1. la date que je me suis fixée pour arrêter de fumer
  2. les raisons pour lesquelles j’ai décidé d’arrêter de fumer
  3. ce que je pourrais mettre en place pour m’aider à tenir le coup

Je ne vous dévoilerai pas toutes les raisons qui me poussent à arrêter de fumer. Toutefois, je peux vous dire que la numéro 1 est : “PARCE QUE JE VEUX VIVRE !” Oui, je veux vivre et je sens bien que si je continue mes conneries avec cette satanée cigarette, je vais y passer. Et dans pas longtemps. Le cancer me guette déjà : je le sais, je le sens, pas besoin d’aller faire des examens.

C’est en cherchant à répondre à la 3ème question que j’ai eu l’idée de créer ce blog Arrêter de fumer naturellement. Autant mon journal va m’être d’un très grand soutien, autant ce blog va me permettre de tenir jusqu’au bout, de ne pas flancher et de relever le défi. Pourquoi ? Parce j’aurais annoncé mon défi 30 jours contre 30 ans de tabac à la face du monde, soit pris à témoin plus de 7 milliards d’êtres humains. Et si, parmi eux, vous êtes ne serait-ce qu’une dizaine à me soutenir (et, je l’espère, à me suivre dans ce challenge), honte à moi si je rompais mon engagement. Triste

Tenir un journal, la clef du succès pour se libérer de la cigarette ?

Mon journal pour m'aider à arrêter de fumer - (c) Isabelle Desfleurs
Mon journal pour m’aider à arrêter de fumer – (c) Isabelle Desfleurs

Je suis persuadée que ce journal va être LA clef. La clef qui me manquait dans mes précédentes tentatives et qui fait que j’ai échoué. Pourquoi ? Parce qu’il va me permettre de noter mon ressenti au jour le jour, mes difficultés, mes réussites, mes joies, mes peines,… enfin tout ce qui se passe dans mon corps et dans ma tête. Je pourrais y raconter ma première cigarette (et les suivantes,…), y analyser les raisons pour lesquelles je fume, les situations dans lesquelles j’ai craqué et repris la clope.

Tout cela, je peux vous dire que j’ai bien eu le temps d’y penser et de l’analyser en 30 ans de tabagisme !!! Mais l’écrire, c’est autre chose. C’est d’un autre niveau. Parce que l’écrit reste et permet de revenir dessus. Aussi, si jamais je sentais que j’étais sur le point de craquer, mon premier réflexe serait d’ouvrir mon journal et de relire la première page car elle a valeur de contrat. Un contrat que j’ai passé avec moi-même. Puis je relirais au hasard quelques passages de mon journal. Et je me poserais cette question : “Es-tu sûre de vouloir tout foutre en l’air pour telle ou telle petite contrariété ? Tu es plus forte que ça ! Oh oui, tu es bien plus forte que ça !!! Regarde par quoi tu es passée dans la vie, le décès de ton fils en particulier. Si tu as réussi à survivre à une telle épreuve, alors tu peux tout surmonter dans la vie. Et ce n’est pas ce petit problème de rien du tout auquel tu dois faire face aujourd’hui qui va te faire craquer et replonger dans l’enfer du tabac ! Ce problème-là, c’est pipi de chat !!!”

Aussi, je suis persuadée que si on analyse :

  • les raisons profondes de notre addiction au tabac,
  • les situations dans lesquelles on a repris la clope pendant un sevrage tabagique

alors on arrêtera bien plus facilement de fumer. Tout simplement parce que l’on SAIT !

Faites l’expérience par vous-même !

Je vous encourage grandement à faire cet exercice. Je vous préviens tout de suite : ça risque d’être un peu long et ça peut en secouer plus d’un ! Clignement d'œil Voici comment procéder. Dans un premier temps réfléchissez-y, posez-vous ces questions : “Pourquoi je fume ? Dans quelles circonstances ai-je repris la clope alors que j’avais arrêter depuis X temps ?” Puis, je vous recommande de coucher cela par écrit. Vous verrez, ça vous aidera énormément. Après cela, vous vous sentirez comme doté d’un méga pouvoir pour en finir avec la cigarette une bonne fois pour toutes Rire

Voici la vidéo que j’ai filmée le 3ème jour après avoir décidé d’arrêter de fumer

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo que j’ai filmée le 3ème jour après avoir décidé d’arrêter de fumer après plus de 30 ans de tabagisme. J’y dresse un petit bilan de mes 48 premières heures sans tabac et vous explique pourquoi je tiens un journal de défume. 

Dans mon prochain article, je vous parlerai des 10 principaux symptômes du sevrage tabagique.  Mais en attendant…

Cet article vous a-t-il plu ? Vous a-t-il parlé ? Vous a-t-il remué les tripes ??? Êtes-vous enfin prêts à lâcher ce mégot et à vous lancer vous aussi dans l’aventure ? Cette belle aventure qu’est LA VIE !!! Rire

Comme d’habitude, l’espace ci-dessous vous est entièrement dédié. Alors profitez-en ! Commentez, témoignez, likez, partagez,… Défoulez-vous, quoi !!! Clignement d'œil

Et n’oubliez pas : chaque jour est une vie. Alors travaillons à la beauté des choses Clignement d'œil

Enregistrer

Partagez cet article avec vos amis :
  •  
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
    4
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  

3 réponses sur “Jour 3 – (Mon défi) – Un outil génial pour ne pas craquer quand on arrête de fumer”

  1. Priscilla dit :

    Coucou Isabelle! Je t découvert grâce au groupe de défume!
    J’ai également arrêter sans substitut et je me reconnais ds tes articles! J’ai également tenu un journal (pas journalier mais occasionnel ) ou jy mettait tout ce que j’avais sur le coeur avec mes doutes et mes fierté! Cela m’a bcp aider car OUI lorsque ça ne va pas il est là pour te rappeller le pacte avec toi même et ainsi te rebooste!!!
    Je suis à 122j de défume et ça n’a pas été là joie tout les jours mais j’ai tenu et je tiendrai car comme tu dis la “vie est belle!”
    Si tu le souhaite je pourrais te parler de mon histoire de sevrage si cela peut t’aider dans ton avancée!
    Belle journée à toi! Et pleins de courage!

    1. Isabelle Desfleurs dit :

      Bonjour Priscilla !
      Bienvenue sur mon blog ! Tu as même le droit à une bienvenue très très spéciale car tu es la 1ère personne à laisser un commentaire sur mon tout jeune 1er blog 😀 J’en suis très émue…
      D’autant que tu me laisses là un très beau témoignage et il semble que nous ayons beaucoup de points communs 🙂
      Bravo ! Grand bravo ! 122 jours = waouh 😀 Surtout, garde le cap, quoi qu’il arrive !!!
      Et ce serait avec grand plaisir de recueillir ton histoire de sevrage car il est justement dans mes projets de publier des témoignages sur ce blog. Je suis persuadée car ça pourra nous être d’un grand soutien à tous. Serais-tu d’accord ?
      Excellente journée à toi aussi et à très bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.